Il meurt lors d’un plan à trois, sa famille touche le gros lot!

 

Il meurt lors d'un plan à trois, sa famille touche le gros lot

Il n’y a sans doute qu’aux Etats-Unis que l’on peut avoir des histoires de ce genre. Celle-ci s’est passée dans la ville de Lawrenceville (Georgie) en 2009 où un Américain de 31ans, William Martinez, est décédé d’une crise cardiaque alors qu’il était en plein ébat sexuel avec deux autres partenaires.

Le soucis, c’est que quelques jours auparavant avait été diagnostiquée une anomalie cardiaque sur la future victime et que le medecin ayant diagnostiqué la pathologie n’a pas, selon les avocats de la famille de la victime, fait tout ce qui fallait pour mettre en garde son patient contre les risques encourus à pratiquer une activité physique intense.

La défense ayant réclamé au départ 5 millions de dollars de dommages et interets aura vu sa demande réévaluée par le tribunal Américain à 3millions de dollars soit 2.41 millions d’euros tout de même, un beau pactole pour la famille de la victime, même si cela ne ramènera pas leur fils défunt.

Vu sur huffingtonpost

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *